Les 5 mauvaises habitudes qui nuisent à notre cerveau

Par : Samya Felk | Le 19 oct 2015

Se sentir fatigué est parfois plus un signe de faiblesse cérébrale que de fatigue du corps, due à de mauvaises habitudes qui entraîneront somnolences, oublis, manque de concentration et bien d’autres comportements qui nous amènent parfois à la déprime et au découragement. Toutefois, déceler ces mauvaises habitudes nous permettront, pour certains d’entre nous, d’y remédier au plus vite, afin de vivre une vie plus productive et épanouie.

Nous avons regroupé parmi les mauvaises habitudes les 5 les plus récurrentes et néfastes pour notre cerveau, afin de pouvoir y remédier et ainsi prendre soin de votre corps et votre esprit.

  1. Sauter le petit-déjeuner

Nous ne cessons de répéter et rabâcher l’importance du petit-déjeuner, après le long jeûne que le corps a subi durant la nuit, il aura besoin d’énergie pour démarrer la journée sur de bonnes bases, en lui offrant ainsi les bons aliments nécessaires. En ne lui offrant pas de repas complet et équilibré, notre organisme sera forcé de puiser dans ses réserves, en demandant ainsi des efforts supplémentaires, qui engendreront une fatigue irrévocable sur toute la journée.

  1. Une grande consommation en sucre

Le sucre, consommé en grande quantité devient l’ennemi juré du cerveau en favorisant la production d’un grand nombre de cellules nocives pour l’organisme, si ce n’est pas équilibré par une alimentation riche en fruits et légumes. Consommer trop de sucre entraîne sans aucun doute une malnutrition qui poussera le cerveau à ralentir son développement.  

  1. Le manque de sommeil

Il n’est plus à prouver que le manque de sommeil induit de fortes conséquences sur notre cerveau, qui a besoin d’un temps de repos minimal. Nous devons dormir 8 heures par nuit afin que notre cerveau se repose entièrement, et ainsi optimiser notre renouvellement cellulaire. Il est à noter que le manque de sommeil entraînerait la mort anticipée de certaines cellules cérébrales, nous rendant ainsi fatigués et de mauvaise humeur durant la journée.

  1. Le manque de stimulation

Il est très important de garder son cerveau actif, de l’exercer et le stimuler à certains moments de la journée, en réfléchissant, en ayant des conversations utiles et intelligentes ou en mettant la lecture en tête de liste de vos habitudes. C’est pour cela qu’il est nécessaire de garder un entourage et environnement sain. Il a été prouvé qu’avoir peu de vie sociale affectait également le cerveau de manière considérable, du fait du peu de conversations et d’échanges que nous avons quotidiennement.

  1. Le tabac

Et enfin, le tabac, une arme qui détruit sans pitié l’apport en oxygène dans le cerveau, favorisant ainsi le développement de nombreuses maladies neurodégénératives telles que l’Alzheimer. Les produits chimiques présents dans la cigarette, comme la nicotine, amèneraient à carrément rétrécir le cerveau en endommageant ses cellules réceptives. Alors il serait temps d’écraser votre dernière cigarette, et vous trouverez plusieurs conseils à ce sujet.

 
Moyenne: 3.5 (2 votes)
Dans un monde qui se transforme sans ménagements, les individus, mais aussi les... Plus
Focus sur le clip du titre “Ah Wah” réalisé par Mehdi El Kindi et Hassan Ouazzaniet... Plus
Avec tous les stress extérieurs que nous vivons chaque jour, la moindre des choses... Plus

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.
Image CAPTCHA
Tapez les caractères sur l'image en dessus