La “Résilience” objet d’une conférence à Casablanca

Par : La rédaction | Le 16 déc 2015

Dans un monde qui se transforme sans ménagements, les individus, mais aussi les groupes et les entreprises se doivent de résister aux chocs produits par ces changements et s’y adapter en produisant un nouveau modèle de société, on parle alors de résilience.

Le Cabinet NHG Développement organise une conférence dans ce sens, la première du genre au Maroc, avec pour invité de marque l’une des expertes les plus reconnues dans le monde dans ce domaine, la canadienne Renée Rivest, qui tentera de familiariser le public marocain avec cette notion de résilience.

La résilience peut être expérimentée à un niveau personnel mais aussi collectif. Elle peut dès lors concerner n’importe quelle organisation, sociale, économique ou encore gouvernementale. Pour les individus, il s’agit de ne pas sombrer face à un traumatisme et de l’utiliser comme force et levier de transformation pour aller de l’avant. Car, comme on le sait tous, on s’élève dans la douleur et ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, pourvu qu’on ait les outils pour y arriver.

A un niveau entrepreneurial, il s’agit pour les entreprises de faire face à une économie en pleine mutation qui les rend vulnérables et les oblige à revoir leur modèle économique et organisationnel d’une part, et leur comportement sur le marché d’autre part . Un marché qui, justement, a un nouveau comportement : méfiant à l’égard du capital et davantage porté sur l’échange et l’économie de terrain. En témoigne l’apparition de phénomènes nouveaux comme ce qu’on appelle l’ubérisation, ou encore le retour du troc, entre autres.

Penser un nouveau modèle économique, c’est aussi consolider la base de son entreprise, à savoir son rapport à l’autre. Car c’est aussi cela la résilience, pour qu’elle soit collective et effective, il faut d’abord qu’elle s’opère à un niveau individuel. Cela passe sur le plan pratique par la création de cellules au sein de l'entreprise déidées à cet effet, et par la sensibilisation des “forces ouvrières” sur la question. Parce qu’en définitive, sans elles, rien n’est possible.

Un sujet vaste mais crucial que vous aurez l’occasion d’explorer lors de cette conférence qui se tiendra le jeudi 17 décembre à l’hôtel Golden Tulip de Casablanca, en présence de la directrice générale de NGH Développement, Hanane Aït Aïssa, et de son invité, Renée Rivest.

Plus d'infos sur la page Facebook de l'organisateur :
https://www.facebook.com/NGHMaroc

Soyez le premier à voter.
Focus sur le clip du titre “Ah Wah” réalisé par Mehdi El Kindi et Hassan Ouazzaniet... Plus
Avec tous les stress extérieurs que nous vivons chaque jour, la moindre des choses... Plus
Et que l’on fait des listes, que l’on se coach une bonne dizaine de minutes avant d’... Plus

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.
Image CAPTCHA
Tapez les caractères sur l'image en dessus